Motocultor 2013 : deuxième journée du samedi 17 août

Démarrage difficile ce samedi matin pour les festivaliers. La plupart ont certainement à gérer la courte et difficile nuit qu’ils viennent de passer, voire pour les moins endurants une gueule de bois. Pour ceux qui commence moi n’ont bu que de la cristalline, tout va bien, même s’il faut du temps pour émerger.

J’avoue qu’avoir pris une bonne douche ce matin a contribué à mon bonheur. Pour tout avouer, c’est bien la première fois que je prends une douche d’une telle qualité dans un festival. Le Motocultor a décidément fait bien des progrès en ce qui concerne le confort des festivaliers !

Aujourd’hui, quelques bonnes surprises égrainent le programme de la journée: Jungle Rot et leur death metal old school ô combien efficace, les allemands d’Excrementory Grindfuckers qui ont eut le public idéal pour le doux style musical, Gorod qui présente toujours un beau jeu de scène, les papys punks de The Exploited avec un Wattie très pénible à photographier tant il bouge tout le temps, les sublimes Orphaned Land, suivis (humour de l’affiche ?) par Impaled Nazarene (qui m’ont un peu déçu, c’est vraiment du black basique à la Dark Funeral), les très colorés Banane Metalik (qui m’ont aussi déçu, tant on m’avait dit du bien de ce groupe, je me suis un peu emmerdé pendant le concert, passé le premier quart d’heure), pour terminer avec Annihilator et son morceau de fin Alice in Hell que je n’avais plus écouté depuis…. Trop longtemps !

Vous aurez tout ça bientôt plus en détails (et plus encore, avec notamment l’interview d’Excrementory Grindfuckers sur La Grosse Radio, où on vous expliquera pourquoi le schnaps et le Jack Daniels, c’est pareil ou presque et que le meilleur moyen de lutter contre les piments, c’est la vodka aux herbes…)

En attendant, une petite galerie de photos diverses…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.